Messages de la Lumií¨re 20160602 Seigneur Emmanuel, message du 31 Mai 2016

0
14

la quiétude

Messages de Sagesse et d’Inspiration, le 31 mai 2016 – Seigneur Emmanuel.

Respirez avec Moi

Salutations ! Salutations, Trí¨s Chers, C’est Moi, le Seigneur Emmanuel, qui vient vers vous en ce jour. Cela faisait longtemps, et cela fait toujours du bien de revenir de cette faí§on, d’íªtre avec vous de cette faí§on, et de vous aimer de cette faí§on, ce qui pour certains d’entre vous est aussi direct que cela. Soufflez, respirez avec moi Trí¨s Chers, comme toujours nous commení§ons par la respiration. La respiration, est littéralement tout Trí¨s Chers, et je veux que vous preniez une longue et profonde inspiration et une longue et profonde expiration lentement, évacuant ainsi toutes vos préoccupations, tout votre stress et tous vos soucis, et continuez í  faire cela Trí¨s Chers, non í  l’extríªme, il n’est pas nécessaire de pratiquer des techniques respiratoires fantaisistes, juste de se relaxer, comme si vous n’aviez plus rien í  faire du monde, respirez l’air comme un nutriment, et expirez bien tout ce dont vous n’avez plus besoin í  cet instant.

A chaque instant, vous avez l’opportunité d’expirer ce qui ne vous sert plus. Et c’est le signe distinctif de tout Maí®tre, ou devrais-je dire, de celui qui a maí®trisé le plan physique de l’existence, tout peut íªtre évacué en un instant. Tout ce dont vous n’avez plus besoin, peut íªtre évacué en une seule expiration. Faites-le maintenant, et soyez avec moi maintenant. Ma présence et rien d’autre. Ressentez votre Cœur, ressentez votre Cœur au centre de votre poitrine et respirez í  partir de lí , inspirez, soufflez, et ressentez ma présence avec vous au moment oí¹ vous lisez ces paroles pour que vous puissiez capter avec efficacité l’énergie de ces paroles, l’énergie de la transmission qui vous est communiquée au moment oí¹ vous lisez. Ne vous souciez pas de votre respiration une fois que vous me ressentez, revenez í  un rythme normal qui vous est propre, et ne vous souciez pas de manquer de quoi que ce soit. C’est impossible.

Trí¨s Chers, vous íªtes arrivés si loin. Un si long chemin, et vous ne le voyez pas. Ce mécanisme de l’Ascension, le chemin sur lequel vous íªtes tous, n’a jamais été arpenté de la faí§on dont vous l’accomplissez au niveau individuel ; il ne vous était pas possible de savoir comment cela se passerait, car il n’y a jamais eu personne í  en avoir l’expérience qui aurait pu vous l’expliquer, parce que cela n’a jamais eu lieu auparavant.

Vos gourous, et vos grands professeurs qui sont passés par lí  auparavant, vous ont laissé pas mal de documents de sagesse, et une grande littérature sur le cheminement en général et les réalisations qui nous viennent í  tous, car il n’y a qu’Une vérité. Mais personne n’est jamais passé par cette évolution de la manií¨re dont vous l’effectuez « en masse », et avec la planí¨te entií¨re. Vous íªtes Ceux qui vivrez pour raconter comment cela s’est déroulé, c’est vous qui apporterez ces histoires í  raconter dans le futur, car vous allez « coucher par écrit » ce qui se passe lorsque l’on évolue aussi rapidement avec une planí¨te en Ascension, hors des téní¨bres de la conscience de la dualité et vers la Lumií¨re de l’Unité.

Maintenant comprenez-vous votre courage et votre bravoure ? Maintenant voyez-vous votre ténacité, et votre résilience ?  

Maintenant comprenez-vous pourquoi vous avez emprunté ce chemin parsemé de défis ? Parce que vous le pouvez! Et vous y íªtes!

Trí¨s Chers, cela peut vous paraí®tre un mécanisme long et épuisant, et je sais que beaucoup d’entre vous souhaiteraient que cela arrive « plus vite » que cela n’est le cas, mais vous portez un jugement sur les choses, de faí§on compréhensible, selon un point de vue restreint et au lieu de considérer le tableau général de votre planí¨te, vous vous concentrez sur le tableau restreint de votre monde intérieur. Car c’est lí  que les changements massifs sont nombreux, et le seul endroit oí¹ vous trouverez la vérité. Si vous n’avez pas cessé de le regarder pendant un moment, arríªtez-vous. Maintenant, tout de suite, et regardez. Ou devrais-je dire, Ressentez-le. RESSENTEZ-Vous.

Vous pouvez fermer les yeux si cela vous aide í  Â«Â aller í  l’intérieur » et juste de demeurer dans la quiétude pour un moment, et ressentir toutes les émotions bouleversantes sous-jacentes, avec les hauts et les bas de la vie, ressentez ce qui est enfoui. Ah oui, cela. Portez votre attention sur cela. Est- ce que cela semble íªtre une Lumií¨re Dorée ? Est-ce que cela semble Divin ? Est-ce que cela semble plus Toujours Présent ? Est-ce que cela semble indestructible ? Est-ce que cela semble inébranlable ? Est-ce que cela semble invincible ? Est-ce que cela semble Eternel ? Est-ce que cela vous paraí®t í  toute fin imaginable ? Est-ce que cela vous semble comme vous ?

Oui, Vous. Le Vous éternel, qui était avec vous, inchangé depuis que vous aviez 5, 10, 15, 20 ans et aprí¨s. Vous, ce vous, bien plus proche que proche de celui, l’Unique qui subit le jugement et les critiques intérieures, Celui qui subit les coups que vous persistez í  vous infliger í  vous-míªme, Celui qui écoute ces paroles en ce Moment míªme. Je m’adresse í  Vous. Celui qui est, JE SUIS. Celui que nous sommes Tous.

Cela, vous pouvez le sentir maintenant, et cela vous pouvez l’étendre maintenant, et sur cela vous pouvez focaliser votre attention pour autant que vous décidiez d’arríªter, de ralentir et de sentir le parfum des fleurs. L’Unique JE SUIS. Celui qui fait l’expérience de ce que c’est d’íªtre vous, Celui qui fait l’expérience de ce que c’est de ressentir physiquement la maladie, celui qui fait l’expérience de ce que l’on ressent d’íªtre frustré, celui qui fait l’expérience de ce que l’on ressent de haí¯r l’autre sans autre raison apparente que d’íªtre purement et simplement irritant í  vivre, ou difficile et inflexible dans leur propre tendance í  l’autodestruction. Celui qui veut savoir ce que c’est de faire l’expérience du décí¨s d’un íªtre cher, de Celui qui veut savoir ce que c’est que de se confronter í  l’adversité, au défi et la peur.

En avez-vous assez de l’adversité, des défis et de la peur ? Alors reconnaissez l’Unique JE SUIS en vous et aimez-le comme Dieu et faites-lui savoir que vous souhaitez faire l’expérience de la vie de faí§on un peu différente. Et la vie ne deviendra pas soudainement comme un lit de roses Trí¨s Chers, mais comme vous aimez votre Dieu JE SUIS au sein de votre Cœur, vous avancerez un peu plus prí¨s de ce qui est vrai et de ce qui est éternel en vous et votre vie deviendra « une promenade de santé » comme vous dites.

Vous vous demanderez í  quoi rimaient toutes ces histoires et ces drames, et vous prendrez la main de Dieu et verrez í  travers les yeux de Celui qui voit tout et la vie deviendra beaucoup plus facile í  vivre, alors tout prendra la perspective de Celui qui réside en nous tous. Tout prendra tout son sens, car tout est parfait, comme c’est Maintenant. C’est la promesse que je vous fais. JE SUIS le Seigneur Emmanuel et j’aime vos Cœurs précieux. Respirez dans la Paix qui est la vérité de votre propre cœur.

Je vous aime

http://lordemanuelmessages.com/lord-emanuel-messages/?month=may-2016&view=calendar

 

Transmis par Gillian Ruddy. ©

 

Traduction Franí§aise : Isabelle revu Patrick T

Dejar respuesta

Please enter your comment!
Please enter your name here