l'amour de soi-même

Le manuscrit de survie – Partie 371.

Aisha North, le 18 novembre 2013

Comme beaucoup d’entre vous l’ont remarqué, le rythme des perturbations a atteint son paroxysme et à partir de ce jour, cela aura lieu sans retenue. Cela peut sembler décourageant et même effrayant pour certains, mais croyez-nous quand nous disons que vous n’aurez pas à souffrir indûment. Qu’entendons-nous par là ? Tout simplement que vous n’êtes pas ici pour souffrir, mes chers, vous êtes ici pour conquérir et de la sorte les épreuves et les tâches ardues que vous risquez de devoir affronter sur votre route sont seulement là dans ce but. Et quand nous parlons de conquérir, ce n’est pas selon l’ancienne signification du mot, car il ne s’agit pas de parvenir à un statut plus élevé au détriment des autres. Non, il s’agit tout simplement de vous reconquérir vous-même ainsi que votre propre pouvoir inhérent, un pouvoir qui vous a été retiré depuis si longtemps. Encore une fois, nous savons que beaucoup n’apprécieront pas ce message et le trouveront superflu ou du moins répétitif ; mais rappelez-vous que notre tâche est de vous aider à remplir la vôtre, et ainsi nous agissons de bien des manières un peu comme des supporters et des meneurs, vous incitant à faire tout votre possible pour vous surpasser.

Mais ne vous y trompez pas, nous sommes bien conscients que pour certains ce voyage ne pouvait pas être plus difficile qu’il ne l’a déjà été, mais nous savons également qu’il n’y a pas un seul d’entre vous qui ne soit en mesure de remplir cette quête d’être totalement réuni avec lui-même dans toute sa gloire. Et grâce à vos efforts très personnels, vous ne récupérerez pas seulement vos pouvoirs, mais vous pourrez également récupérer cette planète à redevenir à ce qu’elle était censée être à l’origine : un endroit de cohabitation pacifique, un lieu où l’humanité vivra en harmonie avec elle-même et avec toutes les créatures magiques de la Mère Nature, petites ou grandes, belles et sauvages. Et comme vous le savez très bien, cela n’a pas été le cas depuis très longtemps, mais maintenant, grâce à vos efforts, cela est sur le point de le devenir une fois de plus.

Alors, prenez cela comme un rappel pour garder de vue l’objectif final, au cas où vous veniez à succomber à ces vagues d’énergie transformatrice au point de penser devenir complètement impuissant. Car vous ne l’êtes pas, en fait, vous récupérez chaque jour davantage vos pouvoirs originaux. Mais ne vous méprenez pas, le sentiment d’impuissance en soi peut sembler aller au-delà de tout ce que vous pensez que votre corps physique soit capable. Mais vous êtes bien bâtis, très chers, et vous êtes capables de prouesses, dépassant de loin tous les défis que vous avez déjà eu à affronter au cours de votre vie et ainsi, sachez que vous n’avez pas encore atteint les frontières de vos propres limites. Et c’est quelque chose que vous ne pouvez pas faire non plus, car vous êtes au-dessus et au-delà des vieilles conceptions des limites humaines. Mais encore, il y aura plus d’un parmi vous qui entendra en lui la petite voix épuisée, disant : “ça suffit, vous ne pouvez pas le supporter et moi non plus.” Mais rappelez-vous, cette voix est la voix de l’ancien moi, du petit moi, celui qui n’avait aucun moyen d’accéder à votre propre grandeur. Mais maintenant vous pouvez et vous le devez maintenant. Car personne ne peut vous forcer à entrer dans vos vieilles et imposantes chaussures, c’est une décision qui vous incombe entièrement.

Alors, n’oubliez pas que chaque fois que vous êtes en train de crouler, donnez-vous un câlin et un petit discours d’encouragement et demandez aux autres de faire la même chose pour vous. Car vous l’AVEZ en vous, mais à certains moments, l’accès à cette grandeur sera obscurci par un mur apparemment impénétrable de fatigue physique et mentale. Donc, lorsque vous vous retrouvez frappant contre ce mur, sachez qu’il y a plus d’une porte ouverte dans ce mur, prête à vous laisser passer sans que vous ayez à vous donner du mal. Et ces portes sont toutes marquées par les mêmes mots : l’amour de soi-même. Car si vous parvenez à trouver cet amour englobant tout envers vous-même, rien ne se mettra plus de travers sur votre chemin et vous permettrez en effet à votre corps et esprit d’être las et fatigué de temps en temps. Car vous en connaitrez la raison et vous continuerez à vous aimer, peu importe ce qui arrive. Et alors vous vous surprendrez à passer beaucoup plus facilement par ces phases apparemment denses et vous ne perdrez pas votre temps à marteler du poing ce mur, vous blâmant ou même pensant que vous aller échouer de toute façon.

Donc à nouveau, nous disons l’amour est la clé qui ouvrira toute porte, également celles en vous-même, et nous savons que ces portes peuvent être pour quelque raison les dernières à être ouvertes, les Humains ont trouvé tant de prétextes pour ne pas se laisser aimer inconditionnellement. Ils se sentent beaucoup plus à l’aise en étendant ce sentiment aux autres plutôt qu’à eux-mêmes, mais n’oubliez pas que se connaître soi-même, c’est s’aimer au-delà de toute limite, car vous ne pouvez jamais vous aimer de trop. Car uniquement en s’aimant soi-même inconditionnellement, vous pouvez offrir véritablement la même générosité aux autres, et ainsi, allant en votre intérieur, vous donnant les coudées franches, vous obtiendrez littéralement le feu vert pour tout le reste. Alors, et seulement alors, vous serez en mesure d’aller au-delà de vos limites et aussi loin que vous le pouvez. Les limites que vous devez franchir, sont celles que vous vous êtes fixées, et vous l’avez fait à la suite d’une conception erronée de votre propre valeur. Vous êtes digne de tout l’amour que vous pouvez engendrer et de tout l’amour que les autres vous enverront en retour. Mais rappelez-vous que vous êtes le principal générateur de cet amour et vous êtes le seul qui doit comprendre qu’à moins que vous ne le trouviez en vous, vous débarrassant ainsi de toute limite de vous aimez vous-même, vous porterez en vous ces limites pour toujours, et celles-ci en retour vous limiteront pour tout le reste.

Alors asseyez-vous et retirez-vous en vous profondément et voyez si vous pouvez le trouver en vous, étant honnête quant aux limites que vous vous êtes fixées. Y en a-t-il aucune ? Vous ne pouvez pas en être sûr à moins de faire un gros effort. Nous estimons que vous allez tous trouver un moyen de vous aimer un peu plus. Et en le faisant, vous verrez comment cet amour que vous parviendrez à vous transmettre, sera reflété vers l’extérieur, mais aussi viendra en retour de la part de chacun et de tout ce qui vous entoure. Car si vous ne pensez pas être digne d’amour illimité, alors comment pouvez- vous être en mesure de recevoir ce flot d’amour qui vient à vous au moment où nous parlons ? Et n’oubliez pas, la vague d’amour qui s’approche n’acceptera pas un non comme réponse, même si vous ne vous sentez pas digne de le recevoir, il frappera toujours à votre porte, et il refusera de manquer l’occasion d’entrer, même s’il doit le faire en brisant littéralement la porte en morceaux pour y pénétrer. Alors il serait peut-être mieux de laisser la porte grande ouverte par choix, de par votre propre choix.

Alors, choisissez de vous accepter avec tout l’amour que vous pouvez réunir. De cette façon, il n’y aura pas plus de mur à escalader ou à lutter contre des portes verrouillées. Il n’y aura donc plus aucun obstacle sur votre chemin et vous accueillerez ce flot d’amour à bras ouverts, et vous et lui deviendrez un, pour ne plus jamais être séparés. Mais si vous choisissez de barricader votre porte, cette vague ne servira pas seulement à vous renverser, elle sera capable de vous faire dégringoler et vous laisser patauger pendant très longtemps en effet. Cela peut sembler inquiétant, mais c’est tout simplement un rappel que tout cela est une question de libre arbitre, et c’est comme toujours vous-même qui devez décider soit de vous départir de l’ancien et devenir encore plus léger, soit de vous agripper à l’ancien et risquer une inondation. Nous ne pouvons pas de toute façon vous forcer la main, ou plutôt votre cœur. Car vous êtes les maîtres de votre destin et c’est ainsi que cela doit être, car cette fois, c’est comme toujours, vous et vous seul devez faire ce choix. Et vous devez le faire au plus profond de votre cœur, car c’est une décision qui devra être sincère. Et c’est pourquoi nous vous disons : assurez-vous de ne pas vous laisser enliser par des symptômes temporaires ou des événements superficiels, peu importe combien ils paraissent éprouvants. Au fond, vous êtes plus que prêt à faire le choix de vous redresser et de trouver votre seule vérité ; donc s’il vous plaît, assurez-vous de ne pas vous laisser aller sous la pression de la journée et par les tâches et les défis. Pour cette fois, il est plus important que jamais que vous parveniez à garder cette porte grande ouverte en vous, cette porte marquée par l’AMOUR et que vous seul pouvez localiser.

b94d541d

Publié dans Canalisations

 

Traduction : Alain

Dejar respuesta

Please enter your comment!
Please enter your name here